Gakuen no paradise


 
AccueilAccueil  portailportail  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Gakuen No Paradise ! Nous recrutons toute classe, inscrivez vous et rejoignez nous pour l'ultime assaut !

Partagez|

Pélias Theodorakis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Pélias Theodorakis
Prof d'histoire


Orientation : Hétéro'
Messages : 9
Gakuen point : 13
Date d'inscription : 23/01/2011


Feuille de personnage
Nom du personnage: Pélias Theodorakis
ages du perso: 25 ans (en apparence), 85 ans en réalité
Mon p'ti job: Professeur d'histoire, anciennement historien et écrivain

MessageSujet: Pélias Theodorakis Mer 26 Jan - 22:45

    » Carte d'identité

    • Nom : Theodorakis
    • Prénoms : Pélias Constantin
    • Surnom : Aucun, mais il a parfois pris comme nom de plume "Jason Kostakis", sans doute pour se distinguer d'un autre Theodorakis né la même année que lui...
    • Sexe : Masculin
    • Age : Une petite vingtaine d'année en apparence ; en réalité, l'un des pactes qu'il a passés lui permet de rester éternellement jeune... et il né en 1925, ce qui lui fait 85 bougies bien soufflées.
    • Race : Sorcier
    • Nationalité : Grecque
    • Métier : Actuellement professeur d'histoire, il peut aussi organiser des cours de littérature grecque ou d'étude de la mythologie s'il y a des passionnés.

    • Pouvoir(s) & / ou don(s): Pélias peut invoquer des esprits, qu'ils soient angéliques ou démoniaques, et conclure avec eux toutes sortes de pactes lui permettant de lancer de puissants sortilèges... en échange d'un peu de son âme. Il utilise la lumière pour guérir et les ténèbres pour blesser... Mais la plupart de ces sorts n'ont pas d'effet sur lui-même.
    • Arme : Aucune à proprement parler, mais Pélias ne se sépare jamais du gros livre blanc où sont inscrits les termes de tous les pactes qu'il a passés jusque-là. C'est une nécessité ; qui sait ce que les esprits pourraient lui faire si jamais il venait à l'égarer...
    • Orientation Sexuelle : Bibliosexuel Hétérosexuel

    • Goûts : On s'en doute, Pélias aime étudier et comprendre l'Histoire, il aime aussi beaucoup écrire et peut rédiger en trois jours un livre de deux cents pages – après avoir fait des brouillons pendant deux ans... Il est aussi très attaché à son pays, notamment à la langue et aux grands auteurs de toutes les époques (beaucoup de gens l'ignorent, mais la littérature grecque n'a pas disparu avec Aristote). En revanche, il a en horreur les objets pointus, surtout les couteaux, et les gens stupides.

    » Physique

    Ce jeune homme d'à peine quatre-vingts-cinq ans adore se réfugier sous un air de timide ; et avec ses épaisses boucles noires qui forment un vrai nuage autour de ses traits angéliques et ses grands yeux clairs et vaguement anxieux, il a au moins la tête de l'emploi. C'est au moins la preuve que le sortilège de Jouvence est efficace : même si sa voix est là pour le trahir, permettant aux plus malins de se douter que ce jeune prof a sans doute quelques décennies de plus que ce qu'on lui donnerait au premier coup d'œil, la magie trompeuse des apparences sème durablement le doute... D'autant que les gestes vifs de Pélias ne sont pas ceux d'un vieil homme. Ils sont même peut-être un peu trop vifs pour le rôle de timide que joue le faux jeune homme : en effet, alors que son visage a exactement l'expression requise et vire même à l'écarlate quand il le faut, il se dégage de sa grande carcasse maigrichonne – sous les vêtements, en tout cas – une vigueur et une assurance formant avec le reste un contraste assez saisissant. Il est tout de même étrange que quelqu'un qui maîtrise si parfaitement ses expressions pour se donner un air timide et inoffensif n'applique pas le même contrôle à sa posture... De l'orgueil de sa part, peut-être ? Vu la taille de l'égo de Pélias, c'est sans doute l'explication la plus plausible.
    C'est sans doute aussi son orgueil de sorcier qui le pousse à ignorer les conventions vestimentaires du monde moderne, préférant aux blue-jeans d'élégantes tuniques de toutes les couleurs – il en change presque chaque jour, passant sans transition du bleu outremer au vert vif – et de grands manteaux blancs bordés d'or... Et comme si ça ne suffisait pas pour établir son statut d'intellectuel mystérieux, il a toujours dans les bras son grand tome blanc. Quoi ? Un uniforme ? Mais de quoi diable parlez-vous ?


    » Caractère

    Le problème d'une soi-disant "jeunesse éternelle" est que si elle assure au corps une jeunesse éternelle, rien dans le sort n'assure que l'esprit reste aussi frais que le corps... or le moins qu'on puisse dire est que Pélias ne fait pas preuve d'un enthousiasme débordant face à l'avenir. Il n'est pas nostalgique du "bon vieux temps" – car à moins de n'être un ancien Nazi ou un des colonels de la dictature, il est assez difficile de regretter que la seconde guerre mondiale ou le régime autoritaire du général Metaxás soient terminés –, mais il déplore que la dictature des militaires et "guides" en tous genres ait été remplacé dans une bonne partie du monde par celle de l'ignorance et de la bêtise. C'est d'autant plus navrant pour lui que s'il a reçu la vie éternelle, c'est pour être témoin de la marche de l'Histoire et pour léguer son savoir aux générations futures... Ce qui s'annonce mal parti si les générations en question n'ont rien à fiche de ce qui s'est passé dix, vingt ou même deux ans avant leur naissance. Enfin, Pélias fait quand même des efforts de tolérance. Il est prêt à comprendre que des élèves aient envie d'apprendre mais soient découragés par le volume invraisemblable de connaissances nécessaires pour pouvoir tout décrypter ; après tout, tout le monde n'a pas la chance comme lui d'avoir une mémoire phénoménale et le désir ardent de la consacrer toute entière à l'Histoire. En revanche, il ne supporte pas les gens qui n'ont même pas cette envie d'apprendre... Et si quelqu'un lui dit qu'il ne comprend rien à l'Histoire et que de toute façon, Staline, Byron et compagnie sont morts depuis des lustres, il signe sa condamnation à mort s'expose à une longue tirade sur la vertu de la connaissance, le vrai propre de l'Homme selon Pélias.
    Reste une question, comment sa timidité s'insère-t-elle dans l'équation ? Car si on arrive à comprendre qu'un homme puisse vouloir rester éternellement jeune, il est plus difficile de voir ce qui pourrait pousser le même homme à masquer son assurance naturelle et à se faire passer pour un jeune timide... C'est simple, en se forçant à jouer ce rôle, Pélias cherche à garder une certaine cohérence entre son corps et sa tête : il a peut-être pas mal vieilli et mûri intellectuellement, mais s'il a obtenu la jeunesse éternelle, ce n'est pas pour devenir au fond de lui un vieillard décrépi. La question est, arrivera-t-il à rester suffisamment jeune et à ne pas retomber dans ses affreuses tendances de "vieux grincheux" ? Les paris sont ouverts !


    » Histoire

    Quand Pélias est né sur l'île de Chios, dans l'archipel grec des Cyclades, il y avait encore un roi en Grèce, la première guerre mondiale était terminée depuis déjà cinq ans et personne ne songeait qu'il y en aurait une deuxième. Évidemment, les sorciers qui lui servaient de famille se souciaient bien peu de ces guerres... Depuis des siècles, ils vivaient hors du monde, et n'avaient pas haussé un sourcil quand les Turcs avaient imposé leur joug à la Grèce, ni quand ils avaient massacré de sang-froid toute la population de l'île. Les affaires des hommes ordinaires ne les concernaient pas, c'était ce qu'ils échouèrent à apprendre à Pélias... Car pour ce fils impétueux, c'était bien chez les gens ordinaires que se faisaient les plus grandes aventures. S'il passa les quinze premières années de sa vie à suivre docilement l'enseignement de ses parents, apprenant notamment comment marchander avec les esprits pour obtenir du pouvoir, il n'avait au fond qu'une ambition : quitter Chios, quitter son cocon magique et étouffant et pouvoir croquer la vie à pleine dents.

    C'est justement la seconde guerre mondiale qui lui permit d'échapper à sa famille.

    En 1941, les forces de l'Axe envahirent et se partagèrent la Grèce ; c'est aux Allemands que revint Chios. Grâce aux quelques journaux sur lesquels il avait pu mettre la main, Pélias savait combien l'armée allemande était dangereuse ; elle avait conquis la Pologne et la France en une poignée de semaines, et la Grèce continentale en guère plus de temps... Mais s'ils croyaient que des soldats de réserve suffiraient à maintenir l'ordre dans ce qui n'était qu'une île parmi d'autres, ils se trompaient ! Le jeune sorcier avait résolu de leur faire la guerre à sa manière. Une nuit, après avoir signé de nombreux pactes de non-agression avec les esprits qui servaient ordinairement ses parents, il s'enfuit de chez lui, et se réfugia dans les montagnes. Il n'y avait pas de maquis et l'essentiel de l'Εθνική Αντίσταση, la résistance nationale, était sur le continent. Mais qu'importe ! Un sorcier devait bien pouvoir tenir tête à quelques soldats... Et s'il ne réussit à tuer personne ni à faire fuir les Allemands, Pélias parvint à faire courir le bruit que l'île était hantée...

    La guerre finit par se terminer, sans doute pas grâce à Pélias, mais cela ne signifiait pas pour autant la fin des ennuis pour les Grecs. Car une autre guerre lui succéda, une guerre civile cette fois, entre les communistes et le gouvernement fraîchement restauré... Et Pélias, qui avait sauté dès la Libération dans le premier ferry pour le Pirée, vit cette guerre-ci de là où elle était la plus impressionnante : Athènes. Lui-même ne prit pas part aux sanglants combats entre forces de l'ordre et révolutionnaires ; cette guerre était une affaire de partis, et pour le moment, il ne savait pas encore trop dans quel camp politique se placer. Il attendit donc patiemment que l'ordre revienne, utilisant ses sortilèges pour se protéger... Et quand le gouvernement eut écrasé son opposition, il décida le plus tranquillement du monde d'étudier l'histoire à l'université d'Athènes. Il n'avait peut-être pas le moindre diplôme ou certificat, mais cela ne l'empêchait pas d'aller écouter les cours dans les amphithéâtres et de se présenter aux épreuves écrites, histoire d'accumuler les années universitaires... Il était passionné à ce point. Le problème était que les années passaient, et la frénésie de la reconstruction lui donnait l'impression que tout allait plus vite. C'est ce qui le poussa à écrire dans son recueil de pactes, après de longues et âpres négociations avec les esprits :


    Moi, Pélias Constantin Theodorakis,

    Je m'engage par le présent pacte à être le témoin de l'Histoire de cette Terre, à en consigner les moindres détails, et à l'enseigner à ceux qui me succèderont. L'Histoire est la maîtresse à laquelle je dédierai ma vie ; si je suis parjure, que Chronos et Hécate fassent leur œuvre.


    Et comme le voulait la coutume pour ces étranges tractations, il réécrivit ce serment en grec antique, en latin et en hébreu, les trois langues bibliques. Aussi étrange que cela puisse paraître à des gens peu habitués à cette forme de magie par écrit, c'est par cette opération un peu bureaucratique que Pélias gagna la vie éternelle... Mais sous conditions. Des clauses additionnelles avaient été rajoutées par la suite, précisant dans quelles circonstances les esprits étaient en droit de penser que Pélias avait oublié sa mission et donc de lui retirer son immortalité... En fait, pour ces créatures facétieuses, c'était un défi lancé à l'humain : arriverait-il à tenir ne serait-ce que dix ans en se consacrant corps et âme à l'Histoire ? Dans les limbes, les paris devaient être ouverts... Mais Pélias avait bien l'intention de ne pas donner satisfaction à ceux qui pariaient sur sa chute prochaine. Une fois qu'il eut fait le parcours universitaire classique – sa thèse portait sur Lord Byron et son rôle dans la libération de la Grèce au XIXe siècle – et obtenu en plus son agrégation pour pouvoir enseigner l'Histoire, il commença à faire de nombreuses recherches sur le passé de son pays, sans cesse revisité et enrichi par les archéologues. Il écrivit une dizaine de livres rien que sur l'Histoire grecque à toutes les époques, avant de s'intéresser au passé du bassin méditerranéen, puis de l'Europe toute entière... Il ne ménageait pas sa peine et même si les éditeurs – avec qui il ne communiquait plus que par courrier pour éviter d'attirer l'attention sur son âge – ne suivaient pas avec autant d'ardeur son rythme d'écriture effréné, il finit par faire publier une œuvre colossale rien que sur l'Antiquité en Méditerranée, puisque c'était ce qui intéressait le plus le public. De 1950 à 2009, il ne vécut que suivant cette routine implacable : rechercher, écrire, rechercher, écrire, publier à l'occasion... pendant que son corps toujours jeune supportait sans peine le fardeau de ce travail incessant.

    Mais quand il mit le nez dehors pour donner une conférence sous un faux nom...

    Il fut assailli par la réalisation que le monde avait énormément changé en presque soixante-dix ans. Bien sûr, il savait qu'il y avait eu la guerre froide, la construction puis la chute du Mur de Berlin, la vague libertaire des seventies, le 11 septembre... Mais il avait suivi tout ceci de loin, sans cacher son désintérêt pour des évènements qui ne l'affectaient en rien et ne changeaient pas le passé. Et pourtant, voir concrètement tous les changements fut un choc immense, qui le fit réfléchir. L'Histoire, ce n'était pas simplement le passé gravé dans les marbres antiques. C'était aussi une chose vivante, qui s'écrivait à chaque instant... C'est à peu près au même moment qu'il apprit l'existence d'une école destinée à accueillir des créatures surnaturelles. Autant faire d'une pierre deux coups... Pélias était censé transcrire l'Histoire, mais aussi l'enseigner, et même s'il n'avait rien contre le fait de vivre parmi les hommes, il était curieux de rencontrer d'autres créatures surnaturelles. Sans une hésitation, il fit ses bagages, emportant tous ses manuscrits avec lui, et partit pour le Japon... pour cette académie qu'on appelait Gakuen no Paradise.


    » Toi derrière l'écran

    • Pseudo : Heuu... Il y en a autant que de forums sur lesquels je suis inscrit, alors ça va être un peu dur de tous les lister.
    • Ce que tu penses du forum : Tout me plaît... Sauf cette couleur cyan sur fond blanc qui me tue les yeux T^T
    • Une question ? : Comment se fait-il que les images pornographiques ne soient pas sur la liste des images interdites ? //SBAFF//
    Plus sérieusement... Est-ce qu'il est trop tard pour que je débarque en pleine réunion de professeurs ?
    Et autre question, qu'est-ce que c'est qu'un correcteur ? Est-ce que ça signifie... correcteur orthographique ?


    » Autres

    • Validation de la fiche :
    Spoiler:
     
    • Votre niveau de Rp ( sur 10 ) : 10 d'office ! Sans mentir, je suis assez bon... Allez, mettons 8,5, histoire de rester modeste.
    • Comment avez-vous connu le forum : Par le partenariat avec Kanso Town.
    • Autre compte ? : Ça va venir, ça va venir...
    • Le mot de la fin : Συγνώμη (désolé) pour ce background assez historique et helléno-centrique... Il faut bien de tout pour faire un monde, non ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daiki Usotsuki
Directeur


Orientation : Hétéro'
Messages : 18
Gakuen point : 22
Date d'inscription : 14/01/2011
Age : 126


Feuille de personnage
Nom du personnage: Daiki Usotsuki
ages du perso: 120 ans
Mon p'ti job: Directeur

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Mer 26 Jan - 23:12

Bienvenue à toi Smile

Pour la réunion, je pense qu'il n'y aura aucune problème.

Amuse toi bien parmi nous ^_^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mitsu Mizuki
Créatrice Sadique Aux Sucettes ♥


Orientation : Bisexuel
Messages : 2041
Gakuen point : 2295
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 108
Localisation : En trains de te mordre mon(ma) mignon (mignonne)


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mitsu Mizuki
ages du perso: 16 ans d'apparance
Mon p'ti job: professeur

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 27 Jan - 0:16

Bienvenue tu es validé, pour la réunion tu peux et j'ai mis ce bleu pour faire chier le monde XD

Bon tu sera donc le nouveau professeur d'histoire, tu rencontrera plus tard les autres professeurs et membres du staff

Désoler j'ai pas fait gaffe, en faite ces un codeur (*0* il y avait marqué codeur avant, je fatigue...Mais je suis contente et enfin retrouvé mon chat(encore) ^^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pélias Theodorakis
Prof d'histoire


Orientation : Hétéro'
Messages : 9
Gakuen point : 13
Date d'inscription : 23/01/2011


Feuille de personnage
Nom du personnage: Pélias Theodorakis
ages du perso: 25 ans (en apparence), 85 ans en réalité
Mon p'ti job: Professeur d'histoire, anciennement historien et écrivain

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 27 Jan - 8:47

Codeur ? Ah mince, c'est plus du tout dans mes compétences...

Dernière question et je m'arrête, est-ce qu'on a droit à des rangs ?

Et tant qu'à faire, merci pour la validation Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mitsu Mizuki
Créatrice Sadique Aux Sucettes ♥


Orientation : Bisexuel
Messages : 2041
Gakuen point : 2295
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 108
Localisation : En trains de te mordre mon(ma) mignon (mignonne)


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mitsu Mizuki
ages du perso: 16 ans d'apparance
Mon p'ti job: professeur

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 27 Jan - 14:38

Oui, j'allais te le demander.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pélias Theodorakis
Prof d'histoire


Orientation : Hétéro'
Messages : 9
Gakuen point : 13
Date d'inscription : 23/01/2011


Feuille de personnage
Nom du personnage: Pélias Theodorakis
ages du perso: 25 ans (en apparence), 85 ans en réalité
Mon p'ti job: Professeur d'histoire, anciennement historien et écrivain

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 27 Jan - 14:42

Alors je voudrais bien simplement "Prof d'histoire" comme rang, ça fera déjà un peu plus sérieux que "niveau faible" ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mitsu Mizuki
Créatrice Sadique Aux Sucettes ♥


Orientation : Bisexuel
Messages : 2041
Gakuen point : 2295
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 108
Localisation : En trains de te mordre mon(ma) mignon (mignonne)


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mitsu Mizuki
ages du perso: 16 ans d'apparance
Mon p'ti job: professeur

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 27 Jan - 14:51

oui ces sur xp
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pélias Theodorakis
Prof d'histoire


Orientation : Hétéro'
Messages : 9
Gakuen point : 13
Date d'inscription : 23/01/2011


Feuille de personnage
Nom du personnage: Pélias Theodorakis
ages du perso: 25 ans (en apparence), 85 ans en réalité
Mon p'ti job: Professeur d'histoire, anciennement historien et écrivain

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 27 Jan - 14:53

Merci bien ! A plus tard en rp Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mitsu Mizuki
Créatrice Sadique Aux Sucettes ♥


Orientation : Bisexuel
Messages : 2041
Gakuen point : 2295
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 108
Localisation : En trains de te mordre mon(ma) mignon (mignonne)


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mitsu Mizuki
ages du perso: 16 ans d'apparance
Mon p'ti job: professeur

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 27 Jan - 14:55

Oui, tu peux poster dans la réunion si tu veux ^^

Si tu a des questions ou autre mp moi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miko Gawa
Petite princesse kawaii


Orientation : Bisexuel
Messages : 1029
Gakuen point : 1101
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 20
Localisation : sur gakuen no paradise


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mina Minase
ages du perso: 17
Mon p'ti job: élève sa compte?

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 27 Jan - 16:55

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
http://gakuen---hatanae.kikooforum.com/
avatar
Mitsu Mizuki
Créatrice Sadique Aux Sucettes ♥


Orientation : Bisexuel
Messages : 2041
Gakuen point : 2295
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 108
Localisation : En trains de te mordre mon(ma) mignon (mignonne)


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mitsu Mizuki
ages du perso: 16 ans d'apparance
Mon p'ti job: professeur

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 27 Jan - 18:17

je déplace
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kururu H.H. Sumeragi
Admin ♠ Princesse tueuse au regard sanglant


Orientation : Hétéro'
Messages : 816
Gakuen point : 842
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 26
Localisation : Loin, loin, loin...non, pas si loin en fait...près près près...tu m'écrase, là!


Feuille de personnage
Nom du personnage: Kururu H.H. Sumeragi
ages du perso: 17/15 ans
Mon p'ti job: Idole / Tueuse à gage

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 27 Jan - 20:24

Welcoome, cher collègue!
Je suis la prof d'EPS^^( je sais plus si il y a noté...)
Et la réunion viens juste de commencer, donc je ne vois absolument pas pourquoi tu ne pourais pas <.<
Argh, Histoire? Je suporte pas, au collège...En même temps, vu le prof qu'on a...//SBAAF//
Revenir en haut Aller en bas
http://gakuen-himitsu-hanaz.vampire-legend.com/fiche-valider-f40
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 3 Fév - 15:04

Bienvenu (mina je vais te tuer j'ai cliqué sur ici, mais comme je suis trop curieux)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mitsu Mizuki
Créatrice Sadique Aux Sucettes ♥


Orientation : Bisexuel
Messages : 2041
Gakuen point : 2295
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 108
Localisation : En trains de te mordre mon(ma) mignon (mignonne)


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mitsu Mizuki
ages du perso: 16 ans d'apparance
Mon p'ti job: professeur

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 3 Fév - 18:39

Tu es surtout trop bête
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miko Gawa
Petite princesse kawaii


Orientation : Bisexuel
Messages : 1029
Gakuen point : 1101
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 20
Localisation : sur gakuen no paradise


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mina Minase
ages du perso: 17
Mon p'ti job: élève sa compte?

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 3 Fév - 18:39

NE FLOODER PAS
Revenir en haut Aller en bas
http://gakuen---hatanae.kikooforum.com/
avatar
Mitsu Mizuki
Créatrice Sadique Aux Sucettes ♥


Orientation : Bisexuel
Messages : 2041
Gakuen point : 2295
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 108
Localisation : En trains de te mordre mon(ma) mignon (mignonne)


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mitsu Mizuki
ages du perso: 16 ans d'apparance
Mon p'ti job: professeur

MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis Jeu 3 Fév - 18:43

Ne flood pas aussi

bon le lock
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pélias Theodorakis

Revenir en haut Aller en bas

Pélias Theodorakis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen no paradise :: Partie utile et importante :: Présentations :: Fiches validées-