Gakuen no paradise


 
AccueilAccueil  portailportail  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Gakuen No Paradise ! Nous recrutons toute classe, inscrivez vous et rejoignez nous pour l'ultime assaut !

Partagez|

Mika arrive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Mika Miyamoto


Orientation : Hétéro'
Messages : 54
Gakuen point : 70
Date d'inscription : 29/11/2010


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mika Miyamoto
ages du perso:
Mon p'ti job:

MessageSujet: Mika arrive Lun 29 Nov - 21:10

.: *Nom de votre personnage* :.

    » Carte d'identité

    • Nom :
    • Prénom : Mika
    • Surnom : Mimi
    • Sexe : (Masculin/Féminin) F
    • Age : 16 ans
    • Race : ( Loups, vampire, ninjas, ... ) Ninja qui ces fait mordre par un vampire donc elle est devenu une vampire ninja



    • Pouvoir(s) & / ou don(s)( facultatif : Elle a les pouvoir de Ninja
    • Armes ( facultatif ) : Arme des Ninja( sceau, potion, Kunai, shuriken ...)
    • Orientation Sexuelle : (Hétérosexuelle, Homosexuelle, Bisexuelle)Indéterminé

    • Gouts : ( ce que votre perso aime ou pas ) A vous de trouver

    » Physique

    (Minimum5 lignes)Quoi qu'on en dise, le physique est quelque chose de vraiment important. C'est lui qui permet à l'humain d'aller vers son prochain. On ne peut connaître une personne intérieurement au premier regard. Par contre, on sait tout de suite si sa physionomie nous plaît ou pas. Mika a la chance de tenir de sa mère. Une silhouette élancée et un corps bien proportionné. Tout ceci accentuait par une démarche fière et sûre d'elle. Toujours la tête haute, le menton levé, le regard au loin et les cheveux volants au grès du vent. Elle possède d'ailleurs une très belle chevelure, d'un blond de soleil aux reflets de miel tirant sur un rose plus ou moins pâle. Epaisse, douce, soyeuse, il faut dire qu'elle l'entretient avec attention. Pas un nœud pouvant bloquer le passage de ses doigts. Ondulée, elle descend en vague jusqu'au bas de son dos. Elle y attache souvent des rubans pour donner quelques pointes de couleur. Parfois un, parfois plusieurs, tout dépend de son humeur. Toutefois ils peuvent, quand il fait trop sec, se raidir tout en gardant leur souplesse. Une frange mal coupée tombe au dessus de ses yeux. Ceux-ci sont d'ailleurs assez particuliers. Au naturel, ils sont violets mais changent souvent de couleur, du bleu au rouge en passant par le jaune. Ceci est assez étonnant à voir quand le changement se produit devant vous. Profonds, ils sont plus ou moins clairs selon ses émotions et sentiments. De longs cils soulignent son regard de biche. Se trouve en dessous un nez assez fins surplombant de belles lèvres roses qui n'attendent qu'à être embrassées. Un sourire quasi perpétuels se trouve accroché à celles-ci. Cependant il change selon sa personnalité du moment. Soit doux et rassurant, soit froid et sadique. Mais il lui arrive tout de même de sourire de bon coeur, ce n'est pas un monstre non plus. Cet ensemble forme un visage très agréable à contempler. Mais descendons un peu. Mika est d'une musculature tout à faite normal, ni plus ni moins. Ses mains sont longues et fines, dignes de grands pianistes. Mais intéressons nous à son buste. Elle possède un poitrine assez développée. Pourtant, plus jeune, elle ressemblait à une vraie planche à pain. Ceci la surpris beaucoup. Même si elle la trouve assez encombrante, elle ne l'échangerait pour rien au monde. De plus, elle n'est pas non plus énorme. Ses hanches et ce « balcon » marque bien sa taille de guêpe. Ses fesses sont fermes et rebondies et ses jambes sont longues et fines. Est-il vraiment indispensable de parler de ses pieds? Sa peau est très blanche et est garnie de quelques grains de beauté. Du point de vue vestimentaire elle n'a pas de style en particulier. Mika porte aussi bien des couleurs claires que des couleurs foncées. De même pour les pantalons et les jupes, elle n'a pas de réel préférence. Enfin si, elle aime beaucoup les robes et le violet. La demoiselle se moque aussi d'être extravagante et de l'opinion des autres. S'ils ont un problème, comme elle parfois, qu'ils viennent lui dire en face.

    » Caractère

    (Minimum 5 lignes en)Mika est sans conteste la fille rêvée pour la plupart des hommes. Le genre fragile et un peu enfantine, douce et un tantinet naïve, souriante et qui rougit quand on la taquine. Lorsque qu'un garçon lui fait un compliment elle devient toute timide et ses joues prennent une jolie teinte. De même quand c'est une réflexion pour la titiller. C'est le style de fille qui aime se blottir dans des bras puissants pour se sentir en sécurité et qui n'aime pas la violence. Qui peut-être considérée comme une gamine tout en restant une femme. Un sourire permanent sur les lèvres et un rire très agréable à entendre. Toujours à s'inquiéter pour les autres et d'une extrême générosité. Avec quelques mots doux elle sait redonner le moral à quelqu'un et lui montrer que le monde n'est pas contre lui. Toujours franche, elle dit ce qu'elle pense mais de façon à ce que la personne comprenne sans être blessée. Elle pleure quand elle est face à une situation triste ou dure mais reste courageuse et affronte les problèmes qui se dressent devant elle. Cependant il est dur de lui enlever son optimisme. Elle essaye toujours de voir les bons côtés des choses! Certains pensent aux premiers abords que c'est une personne un peu simple d'esprit mais découvre à force de la côtoyer quelqu'un d'intelligent qui possède une véritable joie de vivre. Il est difficile de la mettre vraiment en colère. Un fille gentille aux nombreuses qualités . . .
    Et le pire dans tout ça, c'est que tout le monde y croit !!!!!
    Sa première vraie qualité est sans conteste son talent de comédienne. Toute la description du dessus n'est qu'une belle façade que Mika montre à son entourage. Bon, elle possède quand même quelques similitudes comme sa franchise. Malgré son rôle de fille parfaite, elle dit ce qu'elle pense et déteste le mensonge. D'accord, c'est vrai, je comprends c'est pas facile à croire étant donné qu'elle ment à tous sur sa vraie personnalité, mais c'est tout. Elle ne fera jamais l'hypocrite sur une question posée. Sinon, en effet, elle ne ressemble pas tellement à son personnage. Son second talent est la manipulation. C'est une véritable marionnettiste. Grâce à sa douceur et sa gentillesse, elle peut obtenir presque tout ce qu'elle veut. Ce qui lui rend la vie bien plus facile. Pourquoi se salir les mains quand des pions peuvent le faire à sa place. La vie est une partie d'échec, soit on gagne, soit on se fait manger. La reine reste près du roi pendant presque toute la partie et quand son tour arrive, elle peut pratiquement tout faire. Dans son cas, elle sacrifiera le roi, sauf si celui-ci à une réel importance à ses yeux. Si tu ne mérites pas son amitié la plus sincère, alors ne comptes pas sur elle. Seul un cercle restreint peut être certain de sa fidélité. Ceux qui connaissent son secret mais ne le diront pas, donc elle peut leurs faire confiance et réciproquement. Attention à toi qui la trahis, tu risques d'avoir de sacrés ennuis. Particulièrement rancunière, elle ne te lâchera pas avant d'avoir obtenu réparation, et ceci peut coûter cher. De plus, elle est impitoyable et ne laisse à personne une seconde chance. Sois mignon et reste le. Une des ses activités favorites est la séduction. Elle est très douée dans ce domaine. Même si en apparence on pourrait croire qu'elle se montre simplement gentille, en vérité, elle chasse ses proies. Doucement celles-ci, aimant de plus en plus sa bonté et sa douceur, tombent dans son piège. Quand on est prisonnier de ses filets, on ne peut s'en échapper. Un femme mature qui aime plaire et être courtisée. Si elle aime séduire, elle adore aussi être séduite. Et seuls les plus intéressants auront le droit à ses faveurs. Mais ils ne sauront jamais dans quel cauchemar ils se sont aventurés. Si l'une de ses victimes ne se montre plus à la hauteur de ses espérances, elle la jette tout simplement. Mais si l'une décidait soudain de quitter son emprise, en particulier si celle-ci est une de ses préférée, elle fera tout pour la retenir. Mika peut se montrer particulièrement possessive. Elle peut aussi être jalouse, mais ceci arrive rarement. Néanmoins, évitez de la comparer à quelqu'un, elle déteste ça. Etre unique, voilà ce qu'elle aime. Sadique? Oui et non. Oui parce que ce qu'elle fait est assez immoral et peut être perçu comme quelque chose d'affreux et non car son pseudo sadisme s'arrête alors là. Ses véritables sourires eux sont sadiques, mais nous verrons ça plus tard. Têtue? Plutôt deux fois qu'une !! C'est une vraie tête de mule quand elle s'y met. Enfin, ceci se voit même quand elle joue son rôle. Quand le jeune fille a une idée en tête, il est presque impossible de lui faire lâcher le morceau. Surtout quand c'est elle qui lance l'idée et que quelqu'un la contredit. Il pourra dire ce qu'il voudra, elle s'obstinera et restera sur sa position jusqu'à ce qu'il ait une preuve écrite et signé par le chercheur qui a trouvé l'idée en question. Bien sûr, cela n'ira pas jusqu'à une dispute, elle arrêta de parler de ça avant. D'ailleurs, en parlant de dispute, elle s'énerve assez facilement. Enfin, je veux parler d'une petite colère assez gamine qui la fera un peut bouder. Peut-être qu'elle ne parlera pas pendant quelques jours tout au plus. Il suffit de la taquiner un peu plus que d'habitude et puis voilà, et encore faut que ce soit vraiment taquin. Ceci, entendons nous bien, quand elle se montre sous son vrai jour, sinon elle devient comme je l'ai dit au dessus assez timide et toute rouge (avec une pointe de colère, c'est toujours plus mignon). Mais il suffit d'aborder le sujet sensible et elle devient particulièrement froide. Une fureur sans précédent s'anime en elle et là, sauve qui peut. Ce n'est pas un comportement ridicule du genre crier et frapper tout le monde. Non, une expression effrayante apparaît sur son visage et sa voix prend un autre ton, stricte et dur. Il peut lui arriver de laisser tomber son poings sur la table et la démolir à moitié par ce simple geste. Un violente gifle ou un coups plus fort qui peut mener à l'hôpital. Comme ça, ça vous dit peut-être rien, mais à voir c'est assez surprenant. Surtout quand on la connait. Voilà, je pense que c'est tout. En résumé, Mika se fait passer pour la demoiselle parfaite mais est en vérité une femme manipulatrice qui cherche peut-être au fond à savoir qui elle est. Vous n'êtes pas d'accord? Une personne avec une telle personnalité peut-elle se faire passer pour quelqu'un d'aussi différent? Même le plus doué des comédiens? Ce rôle ne reflèterait-il pas un part d'elle même qu'elle n'arrive pas à admettre? Sachez de toute façon que c'est une très grande joueuse qui aime dire : Echec et mat !!


    » Histoire

    (Minimum 10 lignes )
    "Ne vous est-il jamais arrivé de vous poser la question sur la raison de votre existence? Celle-ci a bercé ma jeunesse. Cette question qui vous hante chaque jour de votre vie et qui vous menace d'une réponse effrayante. J'y est tellement réfléchis, tellement pensé, mais je n'ai jamais trouvé la réponse. En fait, je crois que je n'ai jamais réellement cherché. La peur m'en a empêché. Peut-être suis-je un défaut de la nature qui n'aurait jamais dû exister? Peut-être que Dieu s'est trompé en me donnant la vie? Si c'est le cas, pourquoi est-ce moi qui dois en subir les conséquences alors que je ne suis pas responsable? Je me moque dorénavant d'être une plaie. Si vous avez quelque chose à redire, allez vous plaindre à Dieu !"

    Est-il possible d'être un assassin tout en étant bébé? Peut-on reprocher à nouveau né la mort de quelqu'un? Alors que celui-ci n'est même pas encore capable de tenir sur ses jambes, ni de discerner les contours d'un corps? Si j'ai fais quoi que ce soit de terrible, je m'en excuse profondément, mais peut-on m'en tenir rigueur alors que je venais à peine de naître? Mon père, lui m'en a toujours voulu et m'en veut encore. Il me hait, non pas pour ce que je suis, non, mais parce que je vis. Il y a maintenant 205 ans environ, ma mère, Elisabeth, est morte en me donnant la vie. Lorsque je prenais ma première bouffée d'air, elle soufflait sa dernière. Je ne l'ai donc jamais connue et ne la connaitrai jamais. Pourtant, j'ai vu de nombreux tableaux d'elle. C'était un femme dont la beauté était sans égale à mon avis. Sa peau était d'une incroyable blancheur et ses cheveux d'un blond resplendissant. De plus, ses sourires étaient si chauds, si chaleureux. J'aurais tant voulu la connaître. Mon frère l'a connue quelques temps lui, quelle chance.

    Je suis l'enfant de deux aristocrates venant tous deux de régions opposées du globe. Lors d'un voyage en Autriche, mon père japonais tomba immédiatement sous le charme de ma mère. Un coup de foudre sans précédent qui les destinait à un bonheur sans égal. Elle aussi tomba amoureuse et n'apprit que plus tard la particularité de son amant. Celui-ci n'était pas comme tout les autres hommes qu'elle côtoyait chaque jour, non, celui-ci possédait des pouvoirs hors du commun. Il était censé être très vieux mais paraissait n'avoir que 25 ans. Il était l'un de ces suceurs de sang imaginés par les romanciers : un Vampire. Jamais il n'avait succombé au charme d'une femme, elle était son premier amour. Et ni leurs appartenances à des races différentes, ni leurs espérances de vie différentes ne pourraient les séparer. Ils étaient fusionnels, complémentaires. Très vite, mon père envoya un message à ses parents pour leurs annoncer son mariage prochain avec une duchesse Autrichienne, sans évoquer leur petite différence. Ainsi, mes parents furent réunis par le destin. Leur joie d'être ensemble se voyait sur leurs visages. Mais, contrairement à lui, elle vieillissait vite et elle désirait plus que tout au monde avoir des enfants avec l'homme de sa vie. Ainsi, quelques temps plus tard, ma mère, alors âgée de 19 ans eut mon grand frère, Lukas, un adorable petit garçon. Brun comme mon père mais avec les yeux bleus étincelants de ma mère. Comme tout enfant né d'une liaison d'un humain et d'un vampire, les gènes du plus fort prirent le dessus. Néanmoins, il vivrait moins longtemps qu'un Sang Pur et ses pouvoirs seraient moins puissants. Mais qu'importe après tout. Mes géniteurs étaient si heureux, ils vivaient dans leur conte fée. Mais tout le monde sait que qu'il y a toujours une fin à tout et celle-ci peut être plus ou moins joyeuse. La leur se termine malheureusement de façon tragique, par mon arrivée sur cette Terre. Ma mère, fatiguée par le premier accouchement, avait du mal à supporter sa seconde grossesse. Néanmoins elle restait optimiste et radieuse, voulant cacher à son époux ses souffrances et ses tourments. Elle désirait plus que tout donner vie à cet enfant. Un désir si fort qu'au moment fatidique elle se sacrifia pour moi. J'étais vivante et elle était morte dans les bras de mon père. Depuis cet instant, il me déteste de toute son âme, me rendant responsable de ce décès. D'après les dires des domestiques, eux aussi vampires mais de rangs inférieurs venus de Japon, il ne voulait pas me prendre dans ses bras, disant que je n'étais que le mal en personne.

    Ainsi je grandit sans amour paternel. Alors qu'il offrait à mon frère toute son attention, moi il me regardait à peine. A croire que je n'existais pas. Pourtant je faisais tout pour être parfaite. Jamais une bêtise, jamais de révolte. Par moment je venais à sa rencontre pour vérifier s'il me détestait toujours. La même réponse venait sans cesse. Quand je levais les bras vers lui, soit il ne faisait pas attention à moi et partait, soit il me repoussait dans le silence le plus complet. Bien sûr, les autres membres de la famille pouvait m'approcher, il ne leurs interdisait pas. Cependant, dans un sens, ceux-ci comprenaient parfaitement qu'il ne voyait pas cette proximité d'un bon oeil. De plus, il faisait tout pour que mon frère et moi soyons séparés. Il n'y avait que pour cela que je lui désobéissais. Lukas et moi, nous nous voyions en cachette. Je l'aimais beaucoup et le savoir si loin de moi me rendait triste. Lorsque j'atteignis mes, disons, 8 ans âge humain, les vrais problèmes commencèrent.

    Spoiler:
     

    J'étais mi humaine, mi vampire et la part la plus forte devait obligatoirement prendre le dessus sur l'autre, c'était comme ça et pas autrement, en théorie. Apparemment, j'étais ce qu'on appelle plus communément une exception. Ma mère, malgré ses quelques faiblesses, était une femme libre et forte, en comparaison à une humaine évidemment. Et cette force, elle me la transmit. Contrairement à mon frère qui supportait parfaitement ses deux moitiés, moi, elles étaient incontrôlables. Les deux se battaient à l'intérieur de mon pauvre corps. Au début, ceci n'était qu'une petit bataille sans grande importance. Mais elle devint petit à petit une guerre qui se répercuta sur moi. Celle-ci se traduisait au niveau de mes yeux. Sans prévenir, une violente douleur m'envahissait et mes yeux se mettaient à changer de couleur. Par moment, des larmes de sang coulaient le long de mes joues. Ces crises s'amplifiaient à chaque instant d'émotion intense. Et pour cette anomalie, mon père me haïssait encore plus. Pour lui, je n'étais pas digne de faire parti de cette famille.

    Ceci dura plusieurs années. Mais aucune de mes tentatives pour gagner son amour ne fonctionna. Fatiguée d'être aussi gentille et douce, je commençais lentement à me rebeller contre lui et son autorité de chef de famille. Il n'avait pas le droit de m'exclure comme il le faisait. Néanmoins, plus je montrais de la haine à son égard et plus les crises devenaient violentes. Tant pis, je ne pouvais plus supporter cette façon qu'il avait de me mépriser alors que je faisait tout pour lui plaire. C'était fini, je ne pouvais plus continuer ainsi. Petit à petit je devins de plus plus agressive, répondant et défiant les ordres de mon paternel. Je lui recrachais au visage tout ce qu'il m'avait fait subir pendant trop longtemps. Malheureusement pour les domestiques, qui eux n'y étaient pour rien, étaient aussi confrontés à ma colère. Mais à cette époque je ne pouvais pas me retenir, j'en voulais à tout le monde ! Pour me résonner, mon père demanda à plusieurs personnes de me parler. Mais aucune ne pouvait faire disparaître cette fureur qui m'animait. Personne jusqu'à son arrivée. C'était un jeune aristocrate apprécié de la famille. Mon père pensait qu'il pourrait me faire comprendre que je ne pouvais continuer à être ainsi. Bien sûr, j'avais eu vent de son arrivée bien avant qu'il ne soit chez nous. Apparemment, la gente féminine l'aimait beaucoup, le décrivant comme l'Homme parfait. Etaient-elles stupides? L'Homme parfait n'existaient pas et n'existera jamais.

    Ma rencontre avec lui fut tout d'abord explosive. Comme tous les autres je le méprisait et n'écoutait pas ce qu'il avait à me dire. Vrai, il était très beau, mais sinon, il n'avais rien de particulier. Ce fut du moins ce que je pensais au début. Mais au lieu de partir, désespéré par mon cas, il insista, ce qui commençait fort à m'agacer. Enfin dans un sens, je le trouvais de plus en plus intéressant. Pour une fois qu'une personne m'accordait toute son attention. Au bout du compte, je continuais à être infecte avec lui, mais ce n'était plus pour la même raison. Notre relation était devenue un jeu. Il se mit à me taquiner et moi à m'énerver à la première remarque, l'insultant. Il riait à chaque fois. Sans trop savoir comment, nous devînmes de plus en plus proches et nous passions de plus en plus de temps ensembles. Un jour il déclara qu'il m'aimait vraiment beaucoup. Je ne voulais pas le croire. Personne ne pouvait m'aimer, du moins à part mon frère, c'était ce que je pensais. A force d'être vue comme un déchet, je m'étais rendue à cette idée. Il disait que j'étais, vrai différente, mais c'était ce qui faisait de moi quelqu'un d'exceptionnel. Je ne ressemblais à personne, non, j'étais unique. De plus, d'après lui, si je me comportais différemment, les autres pourraient m'apprécier et découvriraient au fur et à mesure celle que j'étais vraiment. Abasourdie, je ne savais quoi dire. Pour la première fois de ma vie, mes joues devinrent rouges. Il attrapa une toque de domestique et me la mit sur la tête. Il déclara que j'étais adorable comme ça. Ceci me rappelait quelques souvenirs. Petites, je m'amusais aussi à essayer ce couvre chef.
    Depuis ce jour, ce morceau de tissus blanc est un de mes accessoires favoris.

    Peu de temps après cet aveux, je décidais de me calmer un peu. Il avait raison, si je ne voulais pas rester seule, il fallait que je fasse des efforts. Doucement, je devins de plus en plus calme et gentille. La solitude de mon enfance me faisait trop peur. J'avais à présent 12 ans et entrais dans l'adolescence. Mon nouveau comportement plaisait beaucoup à mon entourage. Ils disaient qu'il avait gagné, qu'il avait réussi à me changer. Mais à chaque fois qu'on le félicitait de son prétendu exploit, il disait qu'il n'y était pour rien, que j'avais décidé seule d'arrêter. Pourtant une personne me détestait encore. Les sentiments de mon père n'avait pas changé à mon égard. Il était juste content que je ne fasse plus de tort à notre famille. Mais ce qu'il fit après, je ne lui pardonnerai jamais.

    Maintenant tout était devenu tranquille au manoir, Les gens m'appréciaient à nouveau et je vivais paisiblement en compagnie de mon ami. Nous passions toutes nos journées ensembles. Par moment, Lukas venait nous rejoindre. Ce fut les instants les plus beaux de ma vie. Mais ils ne durèrent pas longtemps. Mon géniteur ne voyait pas d'un bon oeil mon petit bonheur. Pour lui il n'y avait aucune raison que je vive heureuse alors que j'avais tué sa moitié. Même après des années il ne concevait toujours pas sa disparition. Il prit alors une décision. Il lui ordonna de quitter les lieux sur le champ et de ne jamais revenir ici, ni de me revoir, sous peine de lourdes conséquences. Celui-ci ne put le contredire et quitta le manoir peu de temps après.

    Lorsque j'appris la nouvelle par le biais de femmes qui regrettaient son départ, je fut comme brisée. Il n'était plus là, nous ne nous reverrons peut-être plus. Nous n'aurons plus nos longues discutions dans le jardin. De plus, mon père demanda à mon entourage de ne plus me côtoyer et interdit mon frère de m'approcher. Seule, j'étais à nouveau seule. Une rage sans précédent monta en moi et une terrible crise s'empara de mon corps. Je n'ai jamais souffert autant que cette fois là. Je mis d'ailleurs beaucoup de temps à m'en remettre. Mon oeil droit resta si longtemps inerte. Ce fut à cette même époque que je découvris mon pouvoir. Après avoir saccagé ma chambre sous la colère je m'assis sur le rebord de la fenêtre. J'avais besoin de m'évader quelques secondes avant de penser à tout ranger. Quand je tournai au bout d'un moment la tête, mon regard se posa sur un tableau de famille sur lequel se trouvaient Lukas bébé et mes parents. Voir le visage de cet homme ne fit que réanimer ma rage. Je voulais qu'il disparaisse, qu'il meure dans la souffrance. Malheureusement, c'était un Vampire, un être banni de l'enfer. Il n'ira donc jamais là-bas. Rien qu'à cette idée, j'avais du mal à contenir ma haine pour cet homme. Ceci me provoqua une violente douleur et un grand bruit sourd se fit entendre. Lorsque cette crise se calma je rouvris les yeux et, par instinct, jeta un coup d'oeil au tableau. Mon père n'existait plus sur la toile. Enfin si mais il était brûlé. Il ne ressemblait plus qu'à une tache noire. J'étais capable de contrôler l'électricité, mais aussi tout flux électrique quel qu'il soit. Toutefois, à cause de cette bataille intérieure, j'avais du mal à contrôler ce pouvoir. La plupart du temps, il apparaissait lors d'une émotion trop intense et devenait impossible à maîtriser. [/size]
    Spoiler:
     

    A la suite de ces évènements, je redevins à nouveau incontrôlable. A croire que je ne faisais que ça, changer de personnalité. Mais j'étais si triste, si seule. Je voulais attirer l'attention des autres vers moi, tout en criant à tu-tête que je n'avais besoin de personne. C'était sans conteste un mensonge. Mais je ne voulais pas montrer à cet homme qu'il avait gagné. Néanmoins, je n'arrivais pas à l'oublier. Il était sûrement mon premier amour et je ne pouvait faire comme s'il n'avait jamais existé. Mais je devais le rayer de mon existence pour pouvoir avancer. Alors, vers mes, disons cette fois, 16 ans et demi, je commençais à fréquenter les salons mondains. Si mon destin était de vivre sans amour, alors je profiterai des plaisirs de la vie. Pour l'oublier je me servirai des hommes m'entourant. Cependant, je ne recherchais plus une attention particulière, mais à m'amuser. Grâce à mon physique, je pouvais utiliser les gens comme bon me semblais. Mais mon emprise en réalité ne touchait que peu de monde. Voilà pourquoi, petit à petit je me créais une seconde personnalité, un rôle que j'endossais pour mon public. Il m'était aujourd'hui impossible de changer et personne ne pourrait m'aimer telle que j'étais, trop têtue, trop agressive. Ma plus grande peur étant la solitude, il fallait que je me fasse des « amis » d'une façon ou d'une autre. Sans pour autant arrêter la séduction qui m'amusait beaucoup. Ainsi je devins une grande marionnettiste

    Spoiler:
     

    Un jour, mon père me demanda dans son bureau. Curieuse, j'allai à sa rencontre. Pour la première fois il voulait me parler, mais ceci ne pouvait être amicale.

    "- Je n'ai pas l'intention que cette conversation dure alors je vais être direct, dit-il avec une extrême froideur.
    - Je vous écoute.
    - Tu déshonneurs la famille par tes agissements. Tu fais la belle lors des réunions mondaines et séduit les hommes qui y participent. Tout ceci en jouant les gamines innocentes. Tu n'as pas honte !! Si les autres ne comprennent pas ce que tu as dans la tête, moi je le sais.
    - Je fais ce qui me plait, ce n'est pas maintenant que vous allez me donner des ordres père !
    - Je ne suis pas le père d'une chose aussi ignoble que toi. N'as tu pas honte d'exister?
    - Vous avez raison, vous n'êtes pas mon père. Et à la place de Lukas, j'aurais terriblement honte d'avoir un père comme le sien, répondis-je tout en quittant cet endroit.
    - Sache que je ne veux plus de toi ici. Mais je ne peux te laisser sans surveillance, tu es bien trop imprévisible, c'est pourquoi tu vas aller chez tes grands-parents au Japon. "

    Sans dire un mot, je sortis de la pièce en claquant la porte. Je trouvais honteux qu'il m'impose un tel voyage alors que pendant des années il m'avait ignorée. Et le plus terrible dans tout cela, c'était que je n'avais pas le choix. Il était le chef, mais aussi le plus fort. Deux semaines plus tard, je quittais l'Autriche pour le pays du soleil levant. Etrangement, je fut fort bien accueillie par ma grand mère. Je ne l'avais jamais vue. C'était une femme encore belle et d'une incroyable gentillesse. Son époux, un Sang Pur, avait mystérieusement disparu plusieurs années auparavant.
    Les années passèrent et j'étais plutôt contente de vivre avec elle. Elle était la seule avec qui je me montrais vraiment gentille. Parfaitement consciente de ma collection de marionnettes que je m'étais faite au fur à et à mesure de mon existence ici, elle ne m'avais jamais fait la morale. Décidément je l'aimais bien cette femme. Lorsque je lui dit pour ma mère et son humanité, elle laissa échapper un long soupir et m'avoua qu'elle s'en doutait depuis toujours. Comment? Aujourd'hui encore je ne le sais pas. Après avoir était le témoin mon pouvoir, elle prit une décision. Une académie, la Gakuen Himitsu, était un établissement scolaire réservé aux personnes « particulières ». Je n'étais jamais allée à l'école, recevant des cours particuliers. Au début j'étais contre cette idée qui me semblait absurde. Mais, après avoir pesé le pour et le contre, je me décidais à y faire ma scolarité.





    A Nous Deux ; .
    « Souriez, vous êtes filmé !»
    .

    .


    » Toi derrière l'écran

    • Pseudo : Mika
    • Ce que tu penses du forum :Cool
    • Une question ? :Ou est Lucy, Amu, Ami et le corbeau?

    » Autres Rien

    • Validation de la fiche :
    • Votre niveau de Rp ( sur 10 ) : indéterminé
    • Comment avez-vous connu le forum :Par Lucy, Amu et Ami , sans oublier le corbeau
    • Autre compte ? :non
    • Le mot de la fin : ^^

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miko Gawa
Petite princesse kawaii


Orientation : Bisexuel
Messages : 1029
Gakuen point : 1101
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 20
Localisation : sur gakuen no paradise


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mina Minase
ages du perso: 17
Mon p'ti job: élève sa compte?

MessageSujet: Re: Mika arrive Lun 29 Nov - 21:15

Bienvenue et amuse toi bien^^
Revenir en haut Aller en bas
http://gakuen---hatanae.kikooforum.com/
avatar
Mitsu Mizuki
Créatrice Sadique Aux Sucettes ♥


Orientation : Bisexuel
Messages : 2041
Gakuen point : 2295
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 108
Localisation : En trains de te mordre mon(ma) mignon (mignonne)


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mitsu Mizuki
ages du perso: 16 ans d'apparance
Mon p'ti job: professeur

MessageSujet: Re: Mika arrive Lun 29 Nov - 21:17

Bienvenue a toi validée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mika Miyamoto


Orientation : Hétéro'
Messages : 54
Gakuen point : 70
Date d'inscription : 29/11/2010


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mika Miyamoto
ages du perso:
Mon p'ti job:

MessageSujet: Re: Mika arrive Lun 29 Nov - 21:28

Merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sachi Tsuki
Infirmière de l'académie


Orientation : Bisexuel
Messages : 259
Gakuen point : 275
Date d'inscription : 19/11/2010
Age : 27
Localisation : Loin


Feuille de personnage
Nom du personnage: Sachi Tsuki
ages du perso: 20 ans
Mon p'ti job: Infirmière

MessageSujet: Re: Mika arrive Lun 29 Nov - 21:28

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Haruna Sairenji
délégué des élèves


Orientation : Hétéro'
Messages : 215
Gakuen point : 259
Date d'inscription : 27/11/2010
Localisation : Près de vous ;)


Feuille de personnage
Nom du personnage: Haruna
ages du perso: 16 ans
Mon p'ti job: élève n_n

MessageSujet: Re: Mika arrive Lun 29 Nov - 21:43

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mika Miyamoto


Orientation : Hétéro'
Messages : 54
Gakuen point : 70
Date d'inscription : 29/11/2010


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mika Miyamoto
ages du perso:
Mon p'ti job:

MessageSujet: Re: Mika arrive Mer 1 Déc - 17:03

Merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kururu H.H. Sumeragi
Admin ♠ Princesse tueuse au regard sanglant


Orientation : Hétéro'
Messages : 816
Gakuen point : 842
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 26
Localisation : Loin, loin, loin...non, pas si loin en fait...près près près...tu m'écrase, là!


Feuille de personnage
Nom du personnage: Kururu H.H. Sumeragi
ages du perso: 17/15 ans
Mon p'ti job: Idole / Tueuse à gage

MessageSujet: Re: Mika arrive Mer 1 Déc - 18:01

Bienvenue^^
Revenir en haut Aller en bas
http://gakuen-himitsu-hanaz.vampire-legend.com/fiche-valider-f40
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Mika arrive Mer 1 Déc - 20:46

Bienvenu *.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zero Kiryu
surveillant


Orientation : Hétéro'
Messages : 599
Gakuen point : 610
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 34
Localisation : ailleurs et ici à la fois!


Feuille de personnage
Nom du personnage:
ages du perso:
Mon p'ti job:

MessageSujet: Re: Mika arrive Mer 1 Déc - 22:42

bienvenue à toi mika!
Revenir en haut Aller en bas
http://theworldofdarkness.forumactif.org/forum.htm
avatar
Mika Miyamoto


Orientation : Hétéro'
Messages : 54
Gakuen point : 70
Date d'inscription : 29/11/2010


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mika Miyamoto
ages du perso:
Mon p'ti job:

MessageSujet: Re: Mika arrive Mer 1 Déc - 23:08

Hm....

Merci ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zero Kiryu
surveillant


Orientation : Hétéro'
Messages : 599
Gakuen point : 610
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 34
Localisation : ailleurs et ici à la fois!


Feuille de personnage
Nom du personnage:
ages du perso:
Mon p'ti job:

MessageSujet: Re: Mika arrive Mer 1 Déc - 23:21

de rien chère demoiselle!
Revenir en haut Aller en bas
http://theworldofdarkness.forumactif.org/forum.htm
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Mika arrive Sam 4 Déc - 11:55

Zero es courtois avec des demoiselles comme c'est bizarre????
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mitsu Mizuki
Créatrice Sadique Aux Sucettes ♥


Orientation : Bisexuel
Messages : 2041
Gakuen point : 2295
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 108
Localisation : En trains de te mordre mon(ma) mignon (mignonne)


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mitsu Mizuki
ages du perso: 16 ans d'apparance
Mon p'ti job: professeur

MessageSujet: Re: Mika arrive Sam 4 Déc - 12:20

Ces pas le cas de toi le corbeau
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zero Kiryu
surveillant


Orientation : Hétéro'
Messages : 599
Gakuen point : 610
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 34
Localisation : ailleurs et ici à la fois!


Feuille de personnage
Nom du personnage:
ages du perso:
Mon p'ti job:

MessageSujet: Re: Mika arrive Sam 4 Déc - 12:33

laisse faire Lucy;ça viendra!
faut savoir qu'un corbeau c'est pas un oiseau gentil à la base!
c'est peut être l'exception!
Revenir en haut Aller en bas
http://theworldofdarkness.forumactif.org/forum.htm
avatar
Mitsu Mizuki
Créatrice Sadique Aux Sucettes ♥


Orientation : Bisexuel
Messages : 2041
Gakuen point : 2295
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 108
Localisation : En trains de te mordre mon(ma) mignon (mignonne)


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mitsu Mizuki
ages du perso: 16 ans d'apparance
Mon p'ti job: professeur

MessageSujet: Re: Mika arrive Sam 4 Déc - 12:35

Ben avec moi il son gentil..... Et ils sont beaux les vrais corbeau ♥.♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zero Kiryu
surveillant


Orientation : Hétéro'
Messages : 599
Gakuen point : 610
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 34
Localisation : ailleurs et ici à la fois!


Feuille de personnage
Nom du personnage:
ages du perso:
Mon p'ti job:

MessageSujet: Re: Mika arrive Lun 9 Mai - 9:30

c'est cool alors!
Revenir en haut Aller en bas
http://theworldofdarkness.forumactif.org/forum.htm
avatar
Mitsu Mizuki
Créatrice Sadique Aux Sucettes ♥


Orientation : Bisexuel
Messages : 2041
Gakuen point : 2295
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 108
Localisation : En trains de te mordre mon(ma) mignon (mignonne)


Feuille de personnage
Nom du personnage: Mitsu Mizuki
ages du perso: 16 ans d'apparance
Mon p'ti job: professeur

MessageSujet: Re: Mika arrive Lun 9 Mai - 18:06

oui x)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mika arrive

Revenir en haut Aller en bas

Mika arrive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen no paradise :: Partie utile et importante :: Présentations :: Fiches validées-